La beauté, l'attrait et l'espoir de la jeunesse éternelle

Par quels mécanismes nous sentons nous attirés par certaines personnes plutôt que par d'autres ? La mode et la beauté sont-elles inévitablement liées ?

Une influence considérable est exercée dans ce domaine par des  facteurs culturels et sociaux - y compris les médias. En effet, les messages véhiculés ont le potentiel d'orienter la pensée directe, les choix, de déterminer de nouvelles tendances et de de façonner de nouveaux modèles esthétiques

L'industrie de la mode et de la beauté se développe à un rythme exponentiel, produisant des effets socioculturels et économiques de grande portée, imposant de véritables diktats : vêtements, cosmétiques, accessoires, produits de soins corporels...tout cela fait partie d'une activité particulièrement rentable et immense.

Vous n'avez pas besoin d'être un expert pour comprendre qu'il s'agit d'un domaine en évolution constante et rapide.

A chaque saison, les stylistes, les créateurs et fabricants doivent être en mesure de s’adapter par rapport aux tendances actuelles, de les anticiper et de comprendre ce que les consommateurs potentiels souhaiteront porter pour améliorer leur image, c’est notamment le cas pour les produits de beauté, ils font constamment découvrir lesquels sont les plus efficaces.

Est-ce que la mode et la beauté imposent un culte de l’apparence ? Quelle est l'importance d'apparaître selon des canons esthétiques imposés et  partagés ? L'apparence est-elle un moyen de dissimuler des faiblesses ou des insécurités intérieures ? Idéalement, l’image doit être le miroir de notre personnalité sinon l'apparence ne risque que d'être qu’un mensonge dévastateur.

La beauté et la mode sont axées sur les styles de vie.  Nos habitudes, notre mode de vie, notre façon de communiquer, notre façon de voyager et de dépenser notre temps (et notre argent) sont des facteurs essentiels pour déterminer quelles tendances sont les plus populaires.

Chaque changement technologique entraîne un changement dans la mode et la beauté. En effet, les formulations, les matériaux utilisés, les techniques de production et finalement, la qualité et l'efficacité du produit final s'améliorent ! Sans l'interconnexion nécessaire entre l'artisanat et le progrès, l'industrie de la beauté et de la mode serait très probablement au point mort aujourd'hui.

Dans la société moderne, tout le monde veut être en pleine forme et jeune, mais le stress chronique et le malheur qui résultent d'un manque d'acceptation de son corps et d'une tension extrême vers la "perfection", peuvent aboutir à une forme de dépression. La culture et le culte de l'image voué à l’esthétique, à un idéal de beauté et de perfectionnement véhiculé par les médias, peut s'avérer très dangereux et douloureux.

Si on considère que prendre soin de soi est incontestablement une dimension fondamentale qui permet d'atteindre l'harmonie avec soi-même et d'entrer en relation intime avec les autres, il faut également tenir compte que l'idéalisation exagérée et la mythification de la jeunesse éternelle peuvent être souvent vide et éphémère et peut provoquer comme effet un modèle irréalisable aboutissant à un faux de soi-même.

S’aimer et s’accepter soi-même, indépendamment des influences extérieures, permet de s'accepter  et de rayonner sa beauté intérieure.

Les médias nous bombardent quotidiennement avec des femmes et des hommes « parfaits ».  Nos tentatives de leur ressembler sont souvent infructueuses et décevantes et peuvent nous obliger à dépenser des sommes importantes.

Cependant, la publicité n'est pas la cause principale de ce cercle vicieux, elle abuse tout simplement de notre instinct de survie car nos gènes sont programmés pour se reproduire et tout dans la nature tend vers cet objectif final.

Ressentir le besoin d'être sexy et de se sentir socialement accepté n’est rien d’autre qu’un reflet de ce que nos gènes ont été programmés à faire, à savoir procréer. Nous sommes avant tout esclaves de notre propre ADN, avant même d'être esclaves de la publicité et de l'industrie.

Ce qui est en jeu, c'est notre survie - une sorte de lutte pour devenir « le meilleur du mâle ou de la femelle », pour trouver un partenaire de procréation souhaitable, dans un environnement de gènes concurrents. Si l’on comprend ce mécanisme "naturel" et inné, vous réaliserez que vous pouvez résister à ce jeu et vous vous sentirez véritablement soulagé.

La mode et la beauté ne correspondent pas à à la perfection ni à l'extrême. Celui qui vit en harmonie avec lui-même, vit en harmonie avec l'univers !